Monsieur X ou les « origines du monde »

Ce photographe anonyme a laissé plus de cinq mille clichés des années folles. Autour d’une passion: les femmes et leur sexe. Les Origines du monde selon Monsieur X.
En 1976, un octogénaire pousse la porte d’une librairie spécialisée dans le livre ancien et les curiosa: en vitrine, il a vu des photos anciennes un peu corsées. Le vieux monsieur possède une série de clichés osés et, semaine après semaine, Monsieur X (le libraire l’a baptisé ainsi puisqu’il n’ a jamais pu l’identifier) apporte des caisses de photos, la plupart en 18×24, d’autres en 6×13, certaines en stéréoscopie. Dans le petit cénacle de la photo érotique, c’est une révolution: personne ne connaissait ces photos, vite identifiables grâce aux obsessions précises de Monsieur X. Les éro-collectionneurs savent le jour où passe Monsieur X, ils se précipitent le lendemain pour racheter ses clichés au libraire. Depuis, Monsieur X est devenu une valeur identifiée de la photo érotique ancienne.
Il y a quatre, cinq ans, probablement après sa mort, un autre libraire a récupéré près de 5 000 contacts, qu’Alexandre Dupouy, de la galerie Les Larmes d’Eros, a identifiés comme ceux de Monsieur X. Celui-ci y apparaît, plutôt bel homme, aux côtés d’une fille nue dans une glace. Un autre homme est présent, un ami qui a tout du tenancier de bordel. Derrière les planches contact, quarante-neuf prénoms, à réciter comme un poème surréaliste: «Andrée, Angèle, Babette, Cécile, Charlotte, Christiane, Colette, Denise, Didich, Etiennette, Fanfan, Gaby»… jusqu’à «Yasmina, Yvonne et Zita». Sur ses tirages, Monsieur X a gratté le numéro de plaque minéralogique de sa voiture. Dupouy l’a retrouvé sur ses contacts, il aurait pu ainsi l’identifier mais il a préfèré respecter l’anonymat du bonhomme.
Sa galerie présente aujourd’hui près de trois cents clichés de Monsieur X, ainsi qu’une monographie. «Il tirait lui-même ses photos mais c’était un médiocre laborantin». L’obsession de Monsieur X, c’est le tableau de Courbet, l’Origine du monde. Monsieur X est fou du sexe de la femme, et des femmes qui, pour lui plaire, exhibent leur sexe devant son objectif (même si elles gardent leur chapeau cloche). Sa posture préférée: une ou deux femmes en exhibant une autre…
Ses modèles, à l’évidence, étaient pensionnaires dans une maison close. Sont-elles si heureuses ou est-ce le sourire de l’esclave dansant dans son champ de coton? Sur les photos, elles rigolent; c’est charmant, littéralement. A l’occasion, un regard se fait plus triste, comme une fissure dans ce bonheur louche. Parfois Monsieur X et son ami le tenancier présumé les emmènent à la campagne, ça vous prend des allures de Maison Tellier. Et en avant, jarretières en bataille dans la nature.
Monsieur X est aussi un amoureux de la photographie, à l’ère Brassai. Monsieur X soigne ses cadrages et laisse quelques nus académiques. Telle femme, les yeux fermés, un sein dévoilé, la camisole relevée sur son Origine du monde, le bas roulé juste en dessous du genou, s’inscrit d’emblée dans le plus bel imaginaire surréaliste. Une belle photo, c’est aussi la qualité, l’intensité de la relation entre le photographe et ses modèles. Les prostituées ont trop souvent été victimes d’artistes qui les tiraient comme au safari. L’obsédé Monsieur X reste un photographe de la proximité, un proche.

(Source du texte: liberation.fr/, mai 1996. Hélène Hazera)

Monsieur X. For his own private use, I Paris, années 1930 Via drouot

Monsieur X. For his own private use, I Paris, années 1930
Via drouot

Monsieur X. Rêverie  1930 Via drouot

Monsieur X. Rêverie 1930
Via drouot

Monsieur X. Deux femmes 1925 Via drouot

Monsieur X. Deux femmes 1925
Via drouot

Monsieur X. Nus et polissonneries 1930 Via mutualart

Monsieur X. Nus et polissonneries 1930 Via mutualart

Monsieur X. Fille de maison close dans un sous-bois vers 1930 Via drouot

Monsieur X. Fille de maison close dans un sous-bois vers 1930
Via drouot

Monsieur X. Fille de maison close au miroir vers 1930 Via drouot

Monsieur X. Fille de maison close au miroir vers 1930
Via drouot

Monsieur X. Filles de maison close en nuisette vers 1930 Via drouot

Monsieur X. Filles de maison close en nuisette vers 1930
Via drouot

Monsieur X. Filles de maison closes enlacées via drouot

Monsieur X. Filles de maison closes enlacées
Via drouot

Monsieur X spread legs 1930 Via liveauctioneers

Monsieur X spread legs 1930
Via liveauctioneers

Monsieur X. Jeune femme au chapeau, ca. 1930 Via drouot

Monsieur X. Jeune femme au chapeau, ca. 1930
Via drouot

Monsieur X. Transparence de dentelle, ca. 1930 Via drouot

Monsieur X. Transparence de dentelle, ca. 1930
Via drouot

Monsieur X. Contemplation, ca. 1935 Via drouot

Monsieur X. Contemplation 1935
Via drouot

Monsieur X. Femme à l'arbre, ca. 1935 Via drouot

Monsieur X. Femme à l’arbre 1935
Via drouot

Monsieur X. Nus et polissonneries 1930 Via mutualart

Monsieur X. Nus et polissonneries 1930
Via mutualart

Monsieur X. Nudes and car 1930 Via modernisminc

Monsieur X. Nudes and car 1930
Via modernisminc

Monsieur X. Nu 1930 Via modernisminc

Monsieur X. Nu 1930
Via modernisminc

Monsieur X. Nus 1930 Via llamarinth

Monsieur X. Nus 1930
Via llamarinth

Monsieur X . Nus 1930 Via llamarinth

Monsieur X . Nus 1930 Via llamarinth

Monsieur X. Deux filles de maisons closes  vers 1930 Via drouot

Monsieur X. Deux filles de maisons closes vers 1930
Via drouot

Monsieur X.  Trois filles de maisons closes vers 1930 Via drouot

Monsieur X. Trois filles de maisons closes vers 1930
Via drouot

Monsieur X. Trois filles de maisons closes vers 1930 Via drouot

Monsieur X. Trois filles de maisons closes vers 1930
Via drouot

Monsieur X. Trois filles de maisons closes  vers 1930 Via drouot

Monsieur X. Trois filles de maisons closes vers 1930
Via drouot

Monsieur X. Femme et voiture 1930. Via interencheres

Monsieur X. Femme et voiture 1930. Via interencheres

Publicités